Introduction

L'Alliance canadienne pour la recherche sur la cancer (ACRC) est un regroupement d’organisations qui, ensemble, financent la majeure partie des recherches sur le cancer au Canada. Ces recherches permettront :

  • d’améliorer la prévention,
  • le diagnostic,
  • le traitement du cancer et
  • d’augmenter les chances de survie des patients.

Nous comptons parmi nos membres des agences et des programmes fédéraux de financement de la recherche, des organismes provinciaux de recherche sur le cancer, des organismes provinciaux de traitement du cancer, des organismes de bienfaisance et d’autres associations bénévoles.

Nous sommes mus par la conviction que les organismes canadiens de financement de la recherche sur le cancer peuvent, ensemble et grâce à une collaboration efficace, maximiser les efforts de lutte contre cette maladie et accélérer la découverte de traitements pour le bénéfice des Canadiens touchés par le cancer.

Notre bureau administratif est soutenu par le Partenariat canadien contre le cancer, un organisme indépendant, sans but lucratif, financé par le gouvernement fédéral pour accélérer la lutte contre le cancer pour tous les Canadiens. Pour accéder renseignements complémentaires sur le rôle du Partenariat, cliquez ici.

L’ACRC n'est pas un organisme de bienfaisance enregistré et ne peut accepter de dons. Si vous souhaitez faire un don à un organisme de bienfaisance qui finance la recherche sur le cancer, consultez la page « Membres » de notre site Web.

L’ACRC...

  • publie des rapports sur les investissements annuels dans la recherche sur le cancer au Canada depuis 2007 (pour les consulter, cliquez ici )
  • publie également des rapports sur les investissements dans la recherche sur les cancers de l’enfant et de l’adolescent, les facteurs de risque de cancer et la prévention, les étapes initiales de la recherche translationnelle, la survie, ainsi que les soins palliatifs et de fin de vie (pour les consulter, cliquez ici)
  • a élaboré deux stratégies pancanadiennes de recherche sur le cancer, qui déterminent les principales priorités en matière de collaboration pour le financement de la recherche sur le cancer (pour les consulter, cliquez ici)
  • a produit des cadres de recherche particuliers pour la prévention, la survie et les soins palliatifs et de fin de vie, en plus d’un rapport sur l’état des essais cliniques sur le cancer au Canada (pour les consulter, cliquez ici)
  • les publications de l’ACRC ont été citées dans plus de 50 études scientifiques (pour obtenir la liste de ces études, cliquez ici)
  • a organisé trois conférences scientifiques, et la quatrième est prévue pour novembre 2017 à Vancouver (pour obtenir de plus amples renseignements, cliquez ici)
  • reconnaît, tous les deux ans, les réalisations des principaux chefs de file de la recherche sur le cancer (pour obtenir de plus amples renseignements, cliquez ici)

La Dre Elizabeth Eisenhauer prend sa retraite

Après plus d’une décennie de direction au poste de coprésidente de l’ACRC, la Dre Elizabeth Eisenhauer a pris sa retraite le 30 juin. Au nom des membres de l’ACRC, le Dr Stephen Robbins a souligné la contribution extraordinaire de la Dre Eisenhauer à la croissance et à l’officialisation du mandat de l’Alliance.

La Dre Eisenhauer a accepté le poste de coprésidente en 2008, et elle a vite reconnu le besoin d’élaborer une stratégie pancanadienne de recherche sur le cancer pour unir les organismes de financement de la recherche sur le cancer autour de domaines d’intérêt commun et faire avancer la science. La Stratégie pancanadienne de recherche sur le cancer a été un document historique dans l’évolution des efforts de l’Alliance visant à faciliter la collaboration dans des domaines de recherche importants. La Dre Eisenhauer a également rédigé le rapport fondamental intitulé Report on the State of Cancer Clinical Trials in Canada (Rapport sur l’état des essais cliniques sur le cancer au Canada), qui a ouvert la voie à la création du Réseau canadien d’essais cliniques sur le cancer (RCECC). De plus, elle a démontré son leadership visionnaire lors de la Conférence canadienne sur la recherche sur le cancer (CCRC) inaugurale, dont elle a perpétué la tradition en tant que forum rassemblant des chercheurs de tous les horizons pour favoriser le dialogue et établir des partenariats interdisciplinaires.

Bien qu’elle soit une chercheuse clinicienne, la Dre Eisenhauer a offert son expertise dans de nombreux domaines diversifiés, comme la lutte contre le tabagisme et les soins palliatifs et de fin de vie, et elle continuera, après son passage à l’ACRC, à contribuer à ces domaines importants du continuum du cancer grâce à son expérience et à son énergie. Meilleurs vœux de succès, Elizabeth. Vous manquerez aux membres de l’ACRC, mais ceux-ci espèrent interagir encore avec vous dans le cadre de vos autres activités.

Nouveaux cadres de recherche sont publiés

L'ACRC est heureuse d'annoncer la publication de deux cadres de recherche dans le cadre de ses produits Objectif 2020. Le Cadre pancanadien de recherche sur la survie au cancer et le Cadre pancanadien de recherche sur les soins palliatifs et de fin de vie sont disponibles pour téléchargement avec des résumés d'une page, ce qui facilitera l'engagement général des parties prenantes. L'ACRC se concentrera sur l'élaboration d'une approche de mise en œuvre dans les prochains mois. Le développement de ces cadres a impliqué de nombreux représentants de l'Alliance et des experts des domaines de la survie au cancer et des soins palliatifs et de fin de vie. Pour accéder à ces rapports, cliquez ici.

Nouveau rapport : Investissements dans la recherche sur le cancer en 2014

L’ACRC a publié son nouveau rapport qui résume les investissements consentis à la recherche sur le cancer en 2014. Le rapport décrit l'investissement décennal dans la recherche sur le cancer et la façon dont il a changé au fil du temps. Près de cinq milliards de dollars ont été investis de 2005 à 2014. Des investissements substantiels ont été effectués sur des plateformes nationales et régionales grâce à la Fondation canadienne pour l'innovation et à la montée en puissance des programmes provinciaux de recherche en Ontario. Un certain nombre d'organismes de bienfaisance ont affiché un financement de recherche accru de la première à la deuxième quinquennale. Les investissements accrus ont été les plus prononcés pour la recherche dans les domaines du dépistage précoce, diagnostic, pronostic et du traitement. Pour consulter le rapport, les tableaux détaillés et le jeu de diapositives qui l’accompagne, cliquez ici.

Autres nouvelles et événements...