• Banque de tissus biologiques

    aussi appelée biobanque. Installation qui recueille, catalogue et entrepose des échantillons de matériel biologique (échantillons biologiques), tel qu’urine, sang, tissu, cellules, ADN, ARN et protéines, provenant d’humains, d’animaux ou de plantes à des fins de recherche en laboratoire. Si les échantillons proviennent de sujets humains, des renseignements médicaux, de même qu’un consentement écrit, peuvent également être conservés pour que ces échantillons puissent être utilisés dans le cadre d’études en laboratoire. [NCI]
  • Bio-informatique

    science qui a recours à des ordinateurs, à des bases de données et aux mathématiques pour organiser et analyser de grandes quantités de renseignements biologiques, médicaux et liés à la santé. Ces renseignements peuvent provenir de nombreuses sources, telles que les statistiques sur les patients, des échantillons de tissus, des études de recherche en génétique et des essais cliniques. [NCI]
  • Biomarqueur

    molécule biologique qui se trouve dans le sang ou d’autres liquides ou tissus corporels et qui constitue un signe d’un processus normal ou anormal, d’une affection ou d’une maladie. Un biomarqueur peut être utilisé pour évaluer l’efficacité de la réponse de l’organisme à un traitement contre le cancer. Aussi appelé marqueur biologique ou marqueur moléculaire. Les biomarqueurs peuvent être détectés à l’aide d’interventions effractives (prise de sang) ou par imagerie (tomodensitométrie). [Adapté du NCI]
  • Biopsie liquide

    test réalisé sur un échantillon de sang pour déceler les cellules cancéreuses d’une tumeur qui circulent dans le sang ou des fragments d’ADN de cellules tumorales qui se trouvent dans le sang. Une biopsie liquide peut également servir à détecter un cancer au stade précoce. Elle peut aussi servir à planifier un traitement ou à déterminer si un traitement fonctionne bien ou si le cancer est réapparu. La possibilité de prélever plusieurs échantillons de sang au fil du temps peut également aider les médecins à comprendre les modifications moléculaires se produisant à l’intérieur d’une tumeur. [NCI]
  • Biostatistique

    science consistant à recueillir et à analyser des données biologiques ou liées à la santé à l’aide de méthodes statistiques. La biostatistique peut aider à découvrir les causes possibles d’un cancer ou la fréquence à laquelle un cancer survient au sein d’un certain groupe de personnes. [NCI]