• Lésion précurseur

    état pathologique définissable qui évolue souvent directement vers la maladie. Des états précancéreux, ou précurseurs du cancer, bien étudiés, ont révélé plusieurs aspects complexes de l’évolution naturelle du cancer du côlon et du col de l’utérus et ont permis de proposer et d’évaluer avec succès des programmes d’interventions de prévention et de prise en charge des patients. [Tiré de Wacholder, S. (2013). Precursors in cancer epidemiology: aligning definition and function. Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention, 22(4), 521–527. PMC3738010.]
  • Ligand

    molécule protéique à la surface d’une cellule qui se lie à un récepteur à la surface d’une autre cellule. La plupart des ligands sont des molécules déclenchant des signaux, c’est-à-dire qu’ils émettent des signaux aux cellules immunitaires lorsqu’elles se fixent à un récepteur. Ces signaux permettent de réguler des fonctions immunitaires précises. [Patient Resource LLC]
  • Lymphocyte B

    cellule immunitaire qui produit des anticorps contre un antigène spécifique; ces anticorps se lient à l’antigène et le reconnaissent pour qu’il soit détruit par d’autres cellules immunitaires. [Patient Resource LLC]
  • Lymphocyte mémoire

    lymphocyte T ou B produit à la suite d’une réaction immunitaire spécifique qui continue à circuler dans l’organisme même après la disparition de l’infection. Ces cellules se « souviennent » d’antigènes spécifiques et peuvent se multiplier rapidement lors d’une exposition ultérieure, produisant une réponse immunitaire immédiate qui est déjà prête à éliminer la menace. [Patient Resource LLC]
  • Lymphocyte T

    cellule immunitaire qui reconnaît un antigène spécifique lors de la présentation d’antigène. Les lymphocytes T jouent un rôle majeur dans la lutte que mène le système immunitaire contre le cancer. Leur activation et leur activité représentent deux des principaux sujets d’intérêt de la recherche sur l’immunothérapie. [Patient Resource LLC]
  • Lymphocyte T régulateur

    lymphocyte T qui aide à maintenir la nécessité, l’intensité et la durée d’une réponse immunitaire en régulant l’activité des lymphocytes T. Les lymphocytes T régulateurs inactivent les autres lymphocytes T à la fin d’une réaction immunitaire. Certaines cellules tumorales peuvent accroître l’activité des lymphocytes T régulateurs pour atténuer la réponse immunitaire globale. [Patient Resource LLC]