• Rapport de risque [« hazard ratio »]

    mesure de la fréquence à laquelle un événement particulier survient dans un groupe comparativement à la fréquence à laquelle il survient dans un autre groupe, en fonction du temps. Dans le domaine de la recherche sur le cancer, le rapport de risque est souvent utilisé dans les essais cliniques pour mesurer la survie à un moment quelconque dans un groupe de patients ayant reçu un traitement particulier comparativement à un groupe témoin ayant reçu un autre traitement ou un placébo. Un rapport de risque égal à un signifie qu’il n’y a aucune différence sur le plan de la survie entre les deux groupes. Un rapport de risque supérieur ou inférieur à un signifie que le taux de survie était supérieur dans un des deux groupes. [NCI]
  • Récepteur (récepteur des cellules immunitaires)

    protéine à la surface des cellules immunitaires qui se lie à un ligand présent à la surface d’autres cellules immunitaires. Cette liaison active généralement des voies de signalisation des cellules immunitaires qui régulent des fonctions particulières du système immunitaire. [Patient Resource LLC]
  • Récepteur des lymphocytes T (TCR)

    molécule qui se trouve uniquement à la surface des lymphocytes T. Le TCR doit se lier à une molécule particulière à la surface d’une cellule présentatrice d’antigène avant de pouvoir recevoir de l’information au sujet d’une menace. Cette liaison constitue le premier signal (signal 1) nécessaire à l’activation du lymphocyte T pour qu’il déclenche une réponse contre la tumeur. [Patient Resource LLC]
  • Recherche axée sur le patient

    désigne un continuum de recherche qui mobilise les patients comme partenaires, se concentre sur les priorités établies par les patients et améliore les résultats pour les patients. Menée par des équipes multidisciplinaires en partenariat avec des intervenants concernés, cette recherche vise à appliquer les connaissances acquises afin d’améliorer les systèmes et les pratiques de soins de santé. [IRSC]
  • Recherche translationnelle

    filière ou continuum de la recherche dans lequel les résultats prometteurs en laboratoire passent aux tests sur des humains dans le cadre d’études cliniques progressives pour ensuite être mis en œuvre au sein du système de santé et finalement appliqués à grande échelle, où les bienfaits profitent à la population générale. L’objectif de la recherche translationnelle est d’accélérer et d’optimiser la mise en pratique des découvertes de la recherche fondamentale. Elle est souvent synthétisée par les concepts de passage du laboratoire au chevet des patients et du chevet à la communauté.
  • Régulation à la baisse

    diminution soit de la réponse globale du système immunitaire, soit de la réponse spécifique de certaines cellules immunitaires. [Patient Resource LLC]
  • Régulation à la hausse

    augmentation soit de la réponse globale du système immunitaire, soit de la réponse spécifique de certaines cellules immunitaires. [Patient Resource LLC]
  • Réparation de l’ADN

    processus par lequel une cellule utilise une série d’enzymes particulières pour réparer les mutations (modifications) dans l’ADN et restaurer l’ADN à son état initial. L’ADN est constamment en mutation et en réparation. Le processus de réparation est contrôlé par des gènes particuliers. La mutation d’un gène de réparation de l’ADN peut paralyser le processus de réparation et provoquer une cascade de mutations non réparées dans le génome. [NCI]
  • Reproductibilité scientifique

    obtention de résultats semblables dans le cadre d’une étude menée par un chercheur distinct utilisant le même plan d’étude, la même méthodologie et les mêmes analyses. [Adapté du site https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK547546/]
  • Revue prédatrice

    publication de prétention scientifique, pour laquelle les éditeurs sollicitent activement des manuscrits et imposent des frais de publication sans offrir des services rigoureux d’évaluation par les pairs et de rédaction. L’absence d’évaluation par les pairs, les noms de revue trompeurs (souvent semblables à ceux de revues sérieuses) et de faux renseignements au sujet des rédacteurs et du facteur d’impact de la revue sont quelques-unes des stratégies employées par les éditeurs de ces revues. [Adapté de Shamseer, L. et coll. (2017). Potential predatory and legitimate biomedical journals: can you tell the difference? A cross-sectional comparison. BMC Medicine, 15(28). https://bmcmedicine.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12916-017-0785-9]
  • Ribosome

    structure située à l’intérieur des cellules qui participe à la synthèse des protéines. Les ribosomes aident les acides aminés à se lier ensemble pour former des protéines. [NCI]
  • Rigueur scientifique

    application en recherche d’un plan bien élaboré et d’une méthode fondée sur les meilleures pratiques afin d’atténuer les biais. [Adapté du site https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK547546/]